Hier au Banchet!

par KzoAirlines  -  18 Mars 2012, 09:26

 

Encore une journée épique dans l'avant-pays savoyard. Du vent fort annoncé, un ciel bien bâché en matinée mais une belle instabilité et un soleil retrouvé pour le reste de la journée !!!


Après une consultation des outils modernes à notre disposition pour évaluer la journée de vol (la girouette dans le jardin, un regard vers le ciel, quelques pas dehors pour évaluer la température), je confirme mon analyse avec météoblue, les infos des balises FFVL et un coup de fil aux copains "Vent de sud fort en vallée du Rhône!". Ce sera un petit pied de sondage à bien négocier en très basse couche avec sûrement une aérologie bien cyclique pour le début de vol puis des ascendances généreuses dans l'après-midi au vue de l'adiabatique et ce avant que le sud ne se renforce dans le secteur.


Banchet-17-mars.jpg12h30 je quitte la maison avec de quoi grignoter, 12h42 je suis au décollage mais personne dans le secteur! je guette les nuages les plus hauts qui défilent vers le nord, tandis que sur le décollage les biroutes s'affolent à chaque cycle thermique laissant le temps à une tendance sud de s'installer dans la foulée. Patience, patience... Les copains arrivent eux aussi pour voler finalement. Les cycles deviennent plus conséquents mais toujours aussi espacés. Petite routine de préparation, installation dans la sellette et c'est parti dans un cycle assez long!


Un coup à droite, puis retour rapide vers la gauche en longeant la route, ça frémit dans les arbres, gigote dans le bout d'aile côté plaine, je m'écarte tranquillement et tourne dans ce petit thermique à 0,2m/s en élargissant vers la plaine à chaque tour histoire de rejoindre le noyau de l'ascendance: +1m/s pour une premier passage à 1000-1100m. Mais dis donc c'est VRAI BON !


La suite du vol laisse se succéder la lutte entre les cycles aux reliefs puis l'attaque de la plaine en raze-motte avec des Vz grandissantes. On/Off ! Le téléphone s'éteint, fini le tracking, plus de batterie (j'avais oublié d'enlever le wifi et le bluetooth ...). L'aérologie quant à elle vient de se mettre sur On, c'est parti pour des plafonds à 1600m, des thermiques larges et même des barbules en haut de chaque thermique où je m'arrête! Direction St Genix sur Guiers, puis St Béron où je dérive un beau thermique jusqu'à la vertical du bord du lac d'Aiguebelette, passage en mode furtif sur Pont deBeauvoisin et retour à finesse 11 vers l'atterrissage après 4 heures de vol!

TROP BON !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :